Farhat Art Museum Collection مجموعة متحف فرحات

Artist: Charles Montlevault (c.1835 - 1897) Title: Two Turkish are men engaged in a religious discussion by the doorway.  Oil/Canvas, signed Lower Right  Size: 15.75” x 12.75" (40.01cm x 32.39cm)  Farhat Art Museum Collection.

Artist: Charles Montlevault (c.1835 – 1897)
Title: Two Turkish are men engaged in a religious discussion by the doorway.
Oil/Canvas, signed Lower Right
Size: 15.75” x 12.75″ (40.01cm x 32.39cm)
Farhat Art Museum Collection.

Charles Joly, dit Montlevault fut redecouvert et reconnu en France grace a une retrospective de ses oeuvres lors de l’exposition au Salon d’Automne de la meme annee, Eleve a l’Ecole des Beaux Arts de Lyon il devient commis en soierie pour la maison Arles-Dufour, profession qui l’amene vers des nombreux voyages. Peintre de paysages, il s’inspire de ses sejours en Afrique du Nord, au Moyen Orient mais aussi en France et aux Pays-Bas. Il peint de nombreux panneaux dans les auberges et cafes Lyonnais qu’il frequentait, decorant notamment l’Hotel de la Bombarde (Quartier St Jean), le Cafe Hugon et la Salle de l’Academis du XIXeme siecle (l’actuelle Westminster Bank). Reconnu par ses contemporains, notamment les peintres Jaques Martin et Adolphe Appian, pour ses toils auc couleurs chaudes et aux sujets exotiques, son Oeuvre de paysagiste s’attache aussi a Lyon et a sa region. La touche de Montlevault, souvent rapprochee de celle de Courbet, temoigne de l’emotion de ce peintre devant la Nature, emotion qu’il figea avec talent dans la couleur et la matiere.
Au contraire des autres artists qui semblent avoir interprétez l’Orient d’après les images qui circulaient, c’est grâce à ses fonctions commerciales dans la soierie que Charles Montlevault découvre l’Afrique du Nord et le Proche
Orient.
Il en ramène des motifs d’architecture qu’il réutilise dans plusieurs compositions comme La Grande Place de la mosquée et Port . qui, au gré des campagnes militaires, rend compte de l’architecture par l’intermédiaire de ses lavis et toiles et atteste ainsi d’une étude rigoureuse des monuments algérois.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Tag Cloud

%d bloggers like this: